> Novembre Décembre 2004

<retour

 

 

Les vendanges 2004 se sont déroulées sous le soleil. Nous avons commencé le jeudi 23 septembre. Après un mois d'août pluvieux, le mois de septembre, vendanges comprises, s'est déroulé sous le soleil. Cela nous permet d'espérer de bonnes choses pour ce millésime 2004. Les degrés naturels ont été très corrects et les acidités assez marquées. L'état sanitaire s'est finalement révélé très bon: la crainte d'avoir des attaques de maladie cette année en raison d'une pression oïdium importante était justifiée; mais les attaques sur grappes ont été absentes.

 

Merci à toute l'équipe de vendangeurs, aux cuisinières, à l'équipe de cuverie et aux trieurs; Rendez vous l'année prochaine pour d'aussi bonnes vendanges nous éspérons!

 

Ce sont plus de 700 personnes qui ont répondues présent à l'invitation des trente ans du domaine, et un peu plus d'une centaine qui n'ont pu venir faute de place. Merci encore pour votre fidélité et votre confiance accordée pour certains d'entre vous depuis plus de trente ans!

9h45 Départ pour la marche

Le temps s'est avéré sec durant les 9 jours, ce qui a permis de marcher serainement tous les matins pour la petite randonnée de deux heures à travers les vignes. Les deux groupes, l'un avec René et Daniel, l'autre avec Florence et Sébastien, ont toujours été très attentifs et curieux. Ce fut un plaisir d'arpenter les vignes avec un public aussi passionné et d'aussi bonne humeur. Le secteur de Morgeot, le secteur des Champs Gains, la montée dans la Grande Montagne, Les Caillerets, et enfin le Pot Bois, ont composés le circuit jalonné de bouteilles cachées dans les fourrés.

12hOO Arrivée à la maison des vendanges

L'arrivée à la maison des vendangeurs fut l'occasion de se réchauffer, et à partir du deuxième jour (temps de mise en place oblige...) un bouillon attendait les randonneurs. Puis les brochettes au feu de ceps de vigne ont accompagnées le buffet froid.

14h30 Retour à pied au Domaine

Philippe R. et René G., accompagnés de René Lamy ont donné quelques explications sur notre matériel exposé à l'extérieur sous le chapiteau: tracteurs, matériel de vendange et de cuverie...

15h15 La visite de la cave

La cuverie fut l'occasion de découvrir les vins de 2003, nos étiquettes depuis trente ans, tout notre petit matériel de cave, un panorama des vignes et des échantillons de terre de celles çi, un diaporama de trente années de vendanges, un diaporama de la construction de la maison et de son inondation en 1981, un quizz web et son diffuseur d'arômes, nos tarifs depuis trente années, une palette colorée de Marcs de Bourgogne depuis 20 ans, quelques chiffres et statistiques sur les prix des vins depuis trente ans, la présentation des vins de la sélection de René Lamy.

17h00

Retour aux hotels pour un repos bien mérité;

19hOO

Ramassage dans les hotels à l'aide des mini-bus conduits par nos soins; 

20h00

A l'arrivée au domaine, l'apéritif au Crémant de Bourgogne était servi par Mimie, puis Nanou s' occupait du placement en salle où un film sur notre travail au Domaine était diffusé sur écran géant. Merci à Mr Pernès, artiste peintre, pour nous avoir prêté ses toiles pour décorer la salle.

Le repas, servi par Mr Gallet traiteur, fut l'occasion de goûter plusieurs vins blancs et rouges de differentes années. Au fil des jours, René prenant de l'assurance s'est lancé dans des explications sur les vins. 

OOhOO

Le retour aux hotels par les mini bus fut d'autant plus apprécié que les repas se terminaient par notre Ratafia de bourgogne sur le dessert et notre vieux Marc en digestif.

 

Plus de photos: cliquez ici

 

Merci entre autres à Maryse, Henri Paul, Jeannine D., Mimie, Robert, Nanou, Sylvain, Sylviane, Jean Pierre, Raymond, Pierre, Jeannine A., Cathy, Pierrette, Françoise, Sylvie, Zaza, Petit Chef, Philippe, Jacques, Mr Pernès, Mr Bouchet, Mr Creuze, Mr Georger, et les oubliés, pour leur aide et leur bonne humeur. 

 

 

 

 Les 2003 sont très atypiques mais d'une richesse surprenante. Les vins blancs ont peu d'acidité mais une grande concentration. Leur garde fait débat. Ont peut dire qu'ils seront bon d'aujourd'hui à 6-8 ans, et que l'avenir et le hasard nous diront si leur garde sera plus grande.

Les rouges sont très riches, amples, les tanins sont fins et très mûrs; leur garde sera de 12 à 15 ans. 

 

Même si le millésime n'est pas typiquement Bourguignon, il faut accepter que les vins soient le reflet naturel d'une année chaude. Les années se suivent, mais ne se resemblent pas!

 Joyeuses fêtes de fin d'année; Si vous profitez de ces occasions festives pour ouvrir de bonnes bouteilles, n'hésitez pas à nous tenir au courant de ce que vous avez goûté, et de vos impressions..