>Septembre-Octobre  2003

<retour

 

Les vendanges n'auront jamais commencé aussi tôt ni de manière aussi aléatoire en Bourgogne en ce 20ème siècle.

Les premières vignes vendangées en côte de Beaune l'ont été le 14 août, là où d'autres viticulteurs ont commencé le 10 septembre. 

La date des vendanges, aboutissement final d'une année passée aux vignes à soigner les raisins, reste très compliquée à définir. Si l'on ajoute à cela une année exceptionnelle où les vendanges sont trois à quatre semaines plus tôt que d'habitude, il faut alors en plus une organisation solide et une équipe soudée pour faire face à l'imprévu. 

 

 

Ci dessus la cuverie de réception des raisins

 

Au Domaine, nous avons commencé à vendanger les 24 et 25 août, en équipe restreinte. Seules les vignes les plus précoces ont alors été vendangées. L'équipe complète a commencé de vendanger le 1er septembre et terminé le 4 septembre.

 

La chaleur exceptionnelle de cette année 2003 nous a incité à louer une remorque frigorifique, à l'intérieur de laquelle la température pouvait descendre à -15°C, et ce afin d'y stocker les raisins en attente d'être triés. Blancs et rouges ont pu être rentrés à une température toujours inférieure à 16°C en cuve. 

Le pressurage des blancs s'est avéré délicat en raison des très faibles rendements en jus du millésime; les rebêchages ont du se faire de manière plus franche, sans pour autant abimer la qualité des moûts. Les rouges ont eux souffert d'un peu de grillure qu'il a fallu éliminer au tri,  puis également de rendements en jus faibles qui nous ont poussé à limiter les pigeages et à raccourcir  les macérations post-fermentaires.

 

Globalement, le millésime s'annonce comme un très grand millésime. Les rouges sont d'une très grande concentration. Les blancs, contre toute attente, ont des tenues fraîches en bouche, même si leur acidité n'égalera pas le millésime 2001 et 2002. S'il est trop tôt pour s'enflammer, on peut dire que les 2003 partent sur d'excellentes bases. La récolte s'annonce néanmoins très petite en quantité.

 

 

 

                                                  

                                                                      Ci dessus, des rouges en phase de macération                                                         Ci dessus,  le décuvage d'une cuve de rouge 

                                                                                                                          (après avoir tiré le vin, le marc est sorti à la pelle pour être pressé)

 

Cette année 2003 sera donc unique par sa configuration. Merci à tous les vendangeurs d'avoir bien travaillé et ce dans une très bonne ambiance; Merci à l'équipe de cuverie, aux cuisinières, à Mimi, etc.

Ci dessus l'équipe de vendangeurs 

 

Ci dessous, la paulée (fête de fin de vendanges)