RETOUR

Le bulletin du service régional de la protection des végétaux de Beaune, daté du 13 mai 2003, indique que: "Depuis la création de la station d'Avertissement agricole de Beaune en 1938, la vigne n'avait encore jamais atteint un tel niveau de développement à une date aussi précoce.(...)"

Le temps est resté relativement sec et chaud, ce qui a été favorable au dévelopement de la vigne, et au ralentissement du développement des maladies et des adventices. Nous avons à ce jour labouré seuelement trois fois les vignes, et seuls deux traitements ont été effectués à ce jour.  Les boutons floraux sont à ce jour séparés; il est difficile d'éstimer la sortie de raisins à ce stade.       

                                       Un des deux tracteurs équipé en labour

 

     

                                   

DIVERS

Les travaux d'échtinage ont commencé le 5 mai. Les vignes ayant gelées demandent beaucoup de soin car le choix des sarments est crucial pour pérenniser la vigne.

Le commerce du vin en Bourgogne, et de manière plus générale en France, est plutôt morose: l'accumulation de plusieurs facteurs expliquent cela.Les exportations sont en baisse de 10 à 30% par rapport à l'an passé à la même époque.

Le millésime 2001, mis en vente depuis septembre 2002, semble vous plaire: plusieurs appellations nous font défaut à ce jour. Cet enthousiasme ne fait que nous encourager, et nous en remercions ceux qui nous ont fait confiance.

Le millésime 2002 continu bien son élévage; les fermentations sont terminées en blancs, et quatre cuvées de rouge sont encore en fermentation malolactique. Leur équilibre est très satisfaisant; les blancs comme les rouges seront d'un très bon niveau qualitatif.

 

.PROCHAIN BULLETIN : LE 15 JUIN 2003

 MERCI