AVRIL 2002

 

 

RETOUR

 

     Le CITV (Centre Interprofessionnel Technique des Vins de Bourgogne) organise régulièrement des dégustations techniques à Beaune pour tirer des conclusions d'essais réalisés sur la vigne ou les vins. Ces dégustations sont faites dans le plus strict anonymat des vins, et chacun des dégustateur est dans un box et ne peut pas être influencé par son entourage. 

     Les résultats sont ensuite donnés par une analyse statistique de la salle, et par notre propre feuille en ayant la traduction du code du vin.

 

     DEGUSTATION TECHNIQUE AU CITV (Centre Interprofessionnel Technique des Vins de Bourgogne)

     Influence de la date des Vendanges sur la qualité des vins de Pinot Noir ; 4 avril 2002

 

     Une date de maturité technologique a été établie en fonction de l'évolution des sucres et de l'acidité. La parcelle a été vendangée un tiers 7 jours avant cette maturité technologique, un tiers 7 jours après, et un tiers à maturité technologique. Il y avait 8 dégustateurs, dont une personne du Domaine Lamy Pillot. 

    

      L'essai a été conduit sur domaine expérimental du Mont Battois (appellation Hautes Côtes de Beaune), Pinot Noir, clone 115, greffé sur SO4. les vinifications ont été conduites en cuves inox de 7Hl. La vendange a été éraflée et sulfitée à 5g/Hl. Chaque lot a été ensemencé en levures sèches actives Bourgorouge RC212 à 20g/Hl en vue de la réalisation de la fermentation alcoolique. Un profil thermique de type  croissant a été appliqué à chaque lot, c'est à dire 3 degrés celsius par jour, pour terminer à 42 degrés celsius. Les fermentations ont durées un dizaine de jours. Au décuvage, jus de goutte et de presse ont été assemblés. Les vins ont été ensemencés en bactéries lactiques, en vue de la réalisation de la fermentation malolactique.

 

 

Analyses en fin de FML:
  7 JOURS AVANT A MATURITE TECH 7 JOURS APRES
Degré acquis 12.30 12.50 12.50
acidité volatile en g/l H2SO4 0.41 0.40 0.44
pH 3.36 3.42 3.45
Acide tartrique (g/l) 2.80 2.30 2.50
Potassium (g/l) 0.90 0.86 0.86
d280 53.3 54.1 48.2
Tanins (g/l) 3.06 3.07 2.55
Anthocyanes (mg/l) 158 214 206
ICM 0.888 0.826 0.704

 

     Conclusion générale: Les differences sont assez peu significatives. Le lot vendangé sept jours plus tard tend à être moins bien noté (plus léger et moins coloré). Nous avons personnellement noté 16/20 pour le lot 7 jours avant, 15/20 pour le lot à maturité technologique, et 12/20 au lot 7 jours après. 

 

Ces conclusions ne tiennent qu'à une dégustation, mais le fait que les differences soient assez peu significatives rassure sur les vendanges manuelles qui ne durent qu'une semaine, et dont la date de commencement est fixée relativement tôt. On peut aussi imaginer que d'une année sur l'autre, il peut être préférable de vendanger tôt (vendanges très pluvieuses) ou tard (vendanges sous le soleil), etc. 

 

   

   Nous avons goûté récemment un Chassagne Montrachet 1er cru "La Grande Montagne" 1997. La couleur est déjà bien dorée et les arômes miellés et évolués. Le vin est riche et gras et déjà très plaisant. Il ne faudra surement pas essayer de trop le garder et le boire entre maintenant et 2006. Le millésime a souvent donné des vins assez souples en rouge, et parfois aussi en blanc où les acidités étaient basses, notamment sur le Clos Saint Jean et La Grande Montagne à la maison.

 

  

    Plantation d'une nouvelle parcelle en mars 2002.

Comme nous l'avons vu dans notre précédent bulletin de mars, une nouvelle vigne a été plantée, en lieu dit Pot Bois AOC Chassagne Montrachet village. Voici quelques photos de cette plantation, réalisée à la mi-mars. Le terrain bêché en décembre a bien profité des gelées d'hiver qui ont défaites les mottes de terre. Un simple passage d'une fraise de jardin a permis d'affiner le sol, qui a ensuite pu être jalonné (quadrillé) tous les mètres (espace entre rangs et entre pieds égal à un mètre). On pique en terre un jalon qui marquera l'emplacement du pied à planter. 

 

     

Les greffes à planter sont livrées par le pépiniériste en sacs plastiques fermés pour garder l'humidité. Ils peuvent être conservés dans ces sacs une quinzaine de jours au frais. Le premier travail consiste à couper les racines de la greffe pour permettre à celle çi de s'introduire facilement dans le trou qu'on leur prépare. Chacune d'entre elle est parafinée, c'est à dire enrobée d'une cire (rouge ici) qui a pour but de protéger un peu la jeune greffe d'une éventuelle gelée ou sécheresse de printemps.

         

            Les greffes sont ensuite piquées en terre. On peut procéder de deux manières: Soit en faisant un avant trou, puis en y glissant la greffe, et enfin en tassant légèrement au pied; Soit en utilisant une fourchette qui maintient la greffe par son pied, et qui l'enfonce directement en terre. Cette dernière a l'avantage de ne pas laisser d'éventuelles poches d'air autour de la greffe, mais il ne faut pas trop de cailloux dans le sol pour que la greffe s'enfonce bien.

 

Une fois plantée, la vigne ne nécessite que rarement d'être arrosée. Ces mois de mars et avril ont été particulièrement secs, et nous sommes un peu en souçis par rapport à la pousse de ces jeunes pieds.

   

Une partie de l'équipe, pour une pause bien méritée!

 

 

  5ème Week End Gourmand: tout le monde semble content!

 

Le Week End Gourmand, après quatre années passées en Champagne chez Jacky Dumangin, s'est déroulé pour la première fois à Chassagne-Montrachet au Domaine Lamy-Pillot, les 6 et 7 avril 2002. Beau temps, affluence, convivialité et bonne humeur, découvertes, bonnes ventes. Un grand merci à tout le monde!

 (Merci à Hubert, Jean Pierre, Sylviane, Sylvain, Nanou, Charline, Marion, Raymond, Bernadette, Mimie, Robert, Karine, et à ceux oubliés...).

 

 

   En haut à gauche, Monsieur Claude GILLET de la tonnellerie GILLET de Saint Romain. Il monte ici un fût à la main. Il a, en compagnie de ses fils, montré et expliqué son travail. Nous travaillons beaucoup en cave avec leurs fûts. En haut à droite, Monsieur Creuze, tailleur de pierre, a sculpté un bel escargot qui maintenant orne le caveau de dégustation.

 

  

   

En haut à gauche, le casse croute réuni les artistes-artisans. A droite, les stands de vignerons; Alsace, Chablis, Moulin à vent, Madiran, Pacherenc, Bourgogne, Bordeaux, Champagne.

 

     

  A gauche, le boulanger de Puligny Montrachet, représenté par les établissements Banette, avait préparé de nombreuses spécialités gourmandes, qui se sont bien mariées avec les escargots chauds à déguster, les terrines, et les fromages. A droite, Guy Capmartin du Domaine du Couvent à Madiran, qui fait découvrir ses vins aux bourguignons.

 

 

Revoici les adresses de tous les participants:

 

CHATEAU BARREYRE

Premières Côtes de Bordeaux

33 550 LANGOIRAN

 

DOMAINE DU COUVENT

Guy Capmartin

32 400  MAUMUSSON

 

DOMAINE GUITTON MICHEL

2, rue de Poinchy

89 800 CHABLIS

 

DOMAINE DES VIGNES DU TREMBLAY

Paul et Eric Janin

La Chanillière

71 510 ROMANECHE THORINS

 

DOMAINE J.L. DIRRINGER

5, avenue du Maréchal Foch

67 650 DAMBACH LA VILLE

 

CHAMPAGNE J. DUMANGIN Fils

3, rue de Rilly

51 500 CHIGNY LES ROSES

 

DOMAINE LAMY-PILLOT

31, route de Santenay

21 190 CHASSAGNE MONTRACHET

 

LA FERME DU COLOMBIER

Nathalie et Benoit NAUWYNCK

21 230 SAINT PRIX LES ARNAY

 

ELEVAGE DE CERFS "COULEUVRINE"

Pascal Forest

71 710 CHARMOY

 

LA PIERRE TAILLEE

Daniel CREUZE

21 550 LADOIX SERRIGNY

 

TONNELLERIE CLAUDE GILLET

21 190 SAINT ROMAIN

 

BOULANGERIE DE PULIGNY 

21 190 PULIGNY MONTRACHET

 

 

 

 

     

   Lorsqu'on mesure l'acidité du vin, on mesure deux paramètres: l'acidité totale, qui mesure la quantité totale de tous les acides du vin, que l'on exprime souvent en unité d'H2SO4 (les nombreux acides du vin sont quantifiés sous une forme unique pour faciliter les interprétations). Le pH (potentiel hydrogène) qui mesure la force des acides du vin. 

 

Un pH de 7 est un milieu neutre (l'eau).Plus le pH est bas et plus le milieu est acide. Le pH du vin varie de 3.1 à 3.9.

 

   On peut avoir une grande acidité totale (beaucoup d'acides présents dans le vin), et un pH élevé (la force des acides est faible). 

 

   Un vin avec une acidité totale faible et un pH élevé sera d'autant plus sensible aux attaques bactériennes et microbiennes et aura une garde plus limitée. 

 

SOMMAIRE